Sélectionner une page

Nous sommes tous confrontés tous les jours à des événements qui nous frustrent ou nous énervent. La réaction est souvent immédiate avec une montée de colère envers la situation ou la personne déclencheur de notre malaise.

 

Ne vous est-il jamais arrivé de vous énerver sur le conducteur devant vous qui vous fait une queue de poisson ?

Ou bien sur la caissière que vous trouvez trop lente car vous êtes justement pressé ?

 

Et si cette caissière tire la tête et n’est pas agréable avec vous lors de votre passage.

Est-ce que vous avez l’impression que ça empire votre envie de la secouer ?

 

Et par contre, si elle vous fait un grand sourire et vous dit des choses gentilles lors de votre passage.

Est-ce que vous avez l’impression que la tension en vous s’apaise et qu’au final vous la trouvez plutôt sympathique et que ce n’est pas si grave finalement qu’elle ne soit pas aussi rapide que vous ne le vouliez ?

 

Voilà exactement, concrètement, un exemple d’une étude qui a été faite sur des volontaires.

Elle montrait que les personnes exposées à de la bienveillance juste après avoir été bousculées avaient moins envie de vengeance que celles qui n’en recevaient pas.

 

Lorsque nous recevons de la bienveillance d’une personne, aussitôt notre cerveau se calme et les émotions désagréables qui vont avec.

 

Quand on y pense, de bien petites choses peuvent facilement apaiser des émotions désagréables.

Ceci nous montre que nous avons plein de ressources à portée de main mais que souvent nous ne les voyons plus.

Un simple rappel qu’elles sont bien présentes ainsi que ce qu’elles peuvent nous apporter pour notre bien-être est parfois suffisant. Mais souvent ce qui est plus difficile, c’est de passer à l’action pour utiliser ces ressources. C’est là que la majorité des personnes s’arrêtent et tournent en rond dans leurs insatisfactions.

 

J’en arrive donc au fait que savoir ce qui peut nous aider à nous sentir mieux dans notre vie n’est souvent pas suffisant. Ce n’est que lorsque l’on passe à l’action que les choses changent véritablement.

Mais pourquoi alors est-ce si difficile ce passage à l’action et que la majorité des personnes s’arrêtent juste avant ? Simplement car il y a des peurs cachées.  

 

C’est donc en apprenant à se connaître en profondeur que l’on peut transformer sa vie et être plus heureux.

 

C’est pour ça que j’ai à cœur de vous accompagner vers cette connaissance de vous-même afin de trouver la ligne droite vers le bonheur. En savoir plus...