Marjorie a une vie tout à fait agréable.

Elle est mariée à un homme qu’elle adore.

Ils ont des enfants magnifiques qui réussissent bien à l’école et son faciles à vivre.

Elle s’éclate dans son job et elle s’épanouit à en apprendre toujours plus avec plaisir.

Les fêtes entre amis sont jalonnent les week-end de l’année.

Les vacances de rêve plusieurs fois par an lui permettent de s’évader dans des endroits magnifiques régulièrement…

 

Je pourrais continuer ainsi et pourtant, derrière cette vie qui semble magnifique, Marjorie a des soucis de santé de plus en plus importants.

 

La souffrance physique devient de plus en plus importante et chronique.

Des maladies les plus étranges les unes que les autres apparaissent dans une succession sans fin.

Ceci l’épuise moralement et l’use à petit feu.

Elle croit qu’elle n’a pas de chance.

Elle ne comprend pas pourquoi cela lui arrive alors que sa vie est si merveilleuse.

 

« Sans ces douleurs tout serait parfait » se dit-elle.

 

Bien sûr à la longue, au fil des mois et des années, les aller-retours à l’hôpital, les immobilisations avec les tonnes de médicaments anti-douleur, l’incapacité à bouger de plus en plus importante a des répercussions sur son moral mais aussi sur ses relations.

Elle se sent de plus en plus seule.

Dans les moments d’attente que le douleur veuille bien la lâcher, elle rumine sur tous les aspects de sa vie. Tourne en rond, se pose plein de questions mais en vain… rien ne change.

 

Ce tourbillon l’emporte dans le désespoir de voir un jour le bout du tunnel bien sombre qu’elle traverse seule malgré le monde qui l’entoure.

 

Alors pourquoi donc cette ombre au tableau ? Pourquoi faut-il souffrir quand tout semble être là pour un bonheur sans nuage ?

 

Nous pouvons avoir une belle vie en apparence.

Si nous n’écoutons pas notre âme qui est toute seule, triste et qui croupit enfermée dans la cave noire dans laquelle nous l’avons enfermée, elle va nous envoyer des signaux comme elle peut.

Elle va vouloir attirer notre attention sur son existence et sa souffrance d’être délaissée et seule.

C’est alors qu’elle va envoyer ses signaux par le corps.

D’abord, ce seront des tensions, des douleurs juste pour dire qu’elle est là.

Mais si nous ne sommes pas attentifs, elle va intensifier ces signaux qui deviennent l’expression naturelle de sa souffrance grandissante.

C’est là que les maladies apparaissent.

 

Apprendre à écouter son corps, permet de retrouver le chemin pour donner de l’attention à son âme qui en a tant besoin.

C’est l’enfant intérieur qui attend patiemment que nous arrêtions d’être distrait par l’extérieur pour que l’on s’occupe de lui.

Souvenez-vous quand vous étiez enfant, le plaisir que c’était quand nos parents nous regardaient faire un exploit comme descendre d’un toboggan tout seul.

Nous aimions avoir l’attention de nos parents.

Notre enfant intérieur est toujours là et il a toujours autant besoin qu’on lui porte cette attention pour retrouver son élan de vie créateur.

 

Alors pourquoi attendre de se faire souffrir tout seul avant de poser le regard là où nous pouvons véritablement nous faire du bien.

C’est-à-dire à l’intérieur de soi pour se rendre compte de qui nous sommes au lieu d’être distrait par tout ce que la société nous offre pour nous détourner de l’essentiel.

 

Que voulez-vous pour vous ?

Faire l’autruche qui croit que personne ne voit sa souffrance même pas elle-même ?

 

Ou bien regarder la vie en face et oser plonger au cœur de votre Être pour révéler le véritable sens de votre existence sur terre ?

 

Ce choix n’appartient qu’à vous.

Alors faites votre choix en âme et conscience et surtout prenez conscience que vous seul(e) êtes responsable de ce qui vous arrive.

 

Si vous pensez qu’il n’est pas facile pour vous de faire ce chemin intérieur seul et que vous aimeriez le faire en douceur.

 

Si vous sentez que votre corps commence à réclamer de l’attention en vous présentant des tensions physiques.

 

=> Vous pouvez commencer par prendre soin de lui en vous offrant un moment de détente qui vous permettra aussi de plonger au cœur de vous-même pour y remettre de la vie sans effort.

 

Le massage Samvahan est un merveilleux voyage intérieur, tout en douceur pour raviver la flamme de l’âme qui s’essouffle à attendre qu’on daigne la regarder. Si vous voulez en savoir plus sur le massage Samvahan c’est par ici